Pâtes à l’Italienne ! un plat qui en fait des caisses.

Une recette de pâtes à l’italienne. il nous prendrait pas pour des lapins de 6 semaines, Le Patron ? Pour sûr « ma couille ». non seulement je te prends pour un lapin de Garenne, que dis-je, un lapin nain, albinos, psychopathe et obsédé sexuel….arrgghhh, je kiffe !

Finalement cette recette de pâtes à l’italienne de ouf, elle me ressemble car elle est parfaite (oui, je m’aime !). Gare à toi « bella ragazza », ce plat magique est ultra complet. Ta balance va prendre grave. Sois sans crainte, Le Patron veille sur ton alimentation. C’est un met équilibré avec des féculents et beaucoup de légumes, tu peux donc détendre ton string sans crainte, et, pour une fois, ça va te changer du Mc Do. En clair, la recette des pâtes à l’italienne façon Le Patron, ça déchire sa race ! et pis c’est tout !

Pâtes à l'italienne
ckilepatron.com

Ce qu’il te faut pour titiller le Graal des pâtes à l’italienne (hors pâtes, quantité par assiette), temps estimé 30 minutes hors apéro:

1 paquet de pâtes type Fusilli N°34 ou plus grosses et de bonne qualité.

3 asperges vertes. (surgelées ça marche…houlala sacrilège !…..et quand c’est pas la saison, banane, tu fais comment ?)

4 petits coeurs d’artichaut… »ton petit surnom ». (surgelés ça marche encore…)

4/5 tomates confites. (pas séchées, c’est pas pareil)

4 tranches de boeuf séché. (rayon charcuterie)

2 ou 3 tranches de Jambon cru de qualité, à la coupe, version ultra-fines, mode chiffonnade. (n’hésite pas à menacer ton charcutier de représailles physiques sans limite, en cas de mauvais résultat)

1 poignée de salade roquette.

du pesto tout prêt (ça y est, je me suis transformé en feignasse, même pas cap de le faire moi-même, si j’étais moi, j’aurais honte !)

du parmesan râpé. (Parmigiano Reggiano)

du parmesan en morceau pour découpe en copeaux à l’éplucheur.

huile d’olive, sel, poivre.

Allez viens, c’est parti sur les chemins de la gloire internaZionale.

Préparation de la scène de crime version pâtes à l’italienne:

Equeuter les asperges vertes, puis les couper en biseau, par tronçon d’environ 2 à 3 cm.

Dans une poêle, à feu vif, avec un peu d’huile d’olive, on fait revenir pendant à peine 5 mns les asperges et les coeurs d’artichaut, pas plus car il faut que les asperges restent un peu croquantes. (attention pour utilisation de la version surgelée, bien penser à décongeler sous l’eau avant, sinon prévois un casque et un tablier, car du surgelé dans de l’huile chaude, c’est « tapissage » de ta cuisine en instantanée et ça peut se finir en petit comité avec les pompiers). en fin de cuisson, après avoir vider le contenu de la poêle, baisser le feu et rajouter les tranches de boeuf séchées, qui auront été préalablement découpées grossièrement. Cuire façon aller-retour, 2mns environ. les laisser reposer sur du papier absorbant après…ou pas selon si tu veux de la cellulite en barre, direct dans les miches…ou pas !

Dans une grande casserole avec de l’eau salée, faire cuire les pâtes « al dente ». Après un passage rapide et discret dans la passoire, assaisonner avec de l’huile d’olive, du pesto et du parmesan râpé généreusement. On réserve au chaud.

Tout les reste du scénario va se passer en direct lors de la préparation finale, et il faut essayer d’être assez rapide, au risque de manger des pâtes froides. On dispose ces dernières dans une assiette en y rajoutant quelques tomates confites, des asperges, des coeurs d’artichaut, de la roquette. On râpe grossièrement le parmesan frais en grands copeaux fins (l’éplucheur moderne fait très bien le job). à disposer par-dessus l’ensemble avec la chiffonnade de jambon cru. Pour signer dignement cette recette, rajouter un filet d’huile d’olive de très bonne qualité. (AOC ou AOP… par pitié, pas de la Puget, si c’est ton cas, mieux vaut ne rien mettre).

ça y est, tu viens de réaliser tes premières Pâtes à l’italienne, bombe le torse, affute le décolleté, soigne ton épilation car tu viens de mettre le petit orteil dans la légende.

maintenant tu peux te la péter grave, you did it !!!

Merki ki…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *